N° 127 mars 2015download_icon.gif

ZOOM SUR UNE RÉGION DE GENÈVE : JUSSY

 

Édito


Par Cyril Aellen


Le Canton de Genève n’a jamais connu autant d’habitants sur son territoire.
Il s'agit de la plus forte croissance enregistrée depuis les années soixante. Elle
est liée au flux migratoire positif, d’une part et à un taux de natalité supérieur
au taux de mortalité, d’autre part.

Paradoxalement, ces dix dernières années, nombreux sont ceux que la
crise du logement a conduits à s’établir sur territoire vaudois ou en zone
frontalière.

Ce « chassé-croisé » résulte d’un double phénomène. Notre canton est un
pôle économique fort mais il reste incapable de produire un nombre de
logements suffisant pour accueillir l’entier de sa population.

Les autorités cantonales et communales s’emploient à réguler le marché du
logement et multiplient les actes législatifs pour parvenir à leurs fins. Mais
n’oublient-elles pas trop souvent que leur mission première est d’abord de
favoriser la construction de logements ? Ne devraient-elles pas, plus encore,
s’astreindre à privilégier l’amélioration de la qualité de vie des habitants ? Ne
devraient-elles pas résoudre en priorité les problèmes de circulation ?

S’il est évident que cette situation préoccupante concerne tout un chacun,
les citoyens défenseurs de la propriété individuelle sont souvent ceux qui se
sentent les plus concernés.

La Chambre genevoise immobilière est donc heureuse de pouvoir compter
en son sein de nombreuses personnes prêtes à s’engager dans l’intérêt général,
au sein de leur Commune. Il s’agit d’habitants profondément attachés
à notre Canton et nous nous plaisons à les soutenir dans leur démarche.

Les élections municipales et administratives sont des moments importants
pour notre cité et nous souhaitons bon vent à chacun de ceux qui acceptent
de s’engager pour la défense de nos valeurs.