N° 129 août 2015download_icon.gif

ZOOM SUR UNE RÉGION DE GENÈVE : BERNEX

Édito

Une victoire historique, une victoire de raison


Par Anne Hiltpold

Le résultat de la votation du 14 juin dernier a fait la une des journaux. Les grands titres évoquaient la victoire historique des milieux immobiliers et la défaite tout aussi historique de la gauche et des milieux locataires. En effet, pour la première fois depuis plus de 50 ans, le peuple a accepté une modification de la LDTR !


Nous estimons que c’est la raison qui l’a emporté, avec ceux qui luttent contre la pénurie. La LDTR est assouplie car, pour le peuple, mieux vaut des logements neufs que des bureaux vides.


Les droits des locataires n’ont pas été démantelés. En formulant pareille affirmation (quelle que soit d’ailleurs la modification proposée), une certaine gauche instrumentalise les difficultés des locataires qui souffrent de la pénurie. Mal lui en a pris !


Les locataires l’ont bien compris. Le discours dogmatique ne prend plus, il s’agit de trouver des solutions pour résoudre la situation de crise. La loi censée les protéger est trop extrême et contient bon nombre d’effets pervers auxquels il est temps de mettre fin.


Par exemple, l’interdiction de démolir des immeubles dont les rénovations sont tellement coûteuses que les propriétaires y renoncent. Il s’agit des passoires énergétiques qui devraient pouvoir être démolies pour être reconstruites avec autant, voire plus de logements. C’est ce que vise un projet de loi qui sera débattu prochainement et qui méritera aussi d’être largement soutenu.