N° 130 septembre 2015download_icon.gif

ZOOM SUR UNE RÉGION DE GENÈVE : SAINT-JEAN

Édito

Donnons-nous les moyens de réussir


Par Bertrand Reich


Résumée en chiffres sélectionnés arbitrairement à la lecture du bulletin statistique de l’OCSTAT du 2 juin 2015, la République et canton de Genève compte 484’687 habitantes et habitants, soit 8’334 de plus qu’en 2014, abrite 225’664 logements construits, 3’131 logements en cours de construction, et propose des prix à la construction en baisse : 0.6% d’une manière générale, 0.4% pour l’indice bâtiments – cette tendance baissière se retrouvant dans toute la Suisse. Par ailleurs, hélas sans surprise, la pénurie de logements persiste. Enfin, les taux hypothécaires restent à des niveaux jusqu’ici inimaginables : inférieurs à 2% pour des emprunts à 10 ans.

Toutes les conditions semblent donc être réunies pour que de nouvelles habitations soient construites, pour que celles et ceux qui le souhaitent puissent acquérir leur logement. Toutes, sauf une : le climat politico-juridique. Les
limites des zones constructibles sont en effet en voie d’être atteintes en raison notamment des surfaces d’assolement dont la Confédération entend imposer le maintien au Canton de Genève indépendamment de son dynamisme économique, l’accès au crédit est restreint par les règles prudentielles que les banques doivent respecter, l’utilisation du 2e pilier est limitée à 10% du prix d’acquisition (hors frais), et l’acquisition d’un logement est soumise dans plusieurs cas de figure à autorisation de l’administration cantonale dont la décision peut être contestée par des tiers.

Au cours des dernières années, en juin dernier encore, les Genevoises et les Genevois ont exprimé clairement leur volonté d’encourager la création de logements et de favoriser une utilisation rationnelle du sol. La Chambre a inlassablement oeuvré en ce sens, sans négliger la prise en compte des préoccupations environnementales qui participent à la qualité de vie. Et c’est toujours en ce sens, sans se mêler de politique partisane, qu’elle a choisi en toute transparence de soutenir parmi les nombreux candidates et candidats aux élections fédérales de cette automne celles et ceux qui partagent ses objectifs et qu’elle vous présente dans les pages qui suivent.